Création Ephémère

 

Une fois n’est pas coutume, à l’issue de la dernière représentation le rideau se lève sur La Minoterie !

Telle est la singularité des aventures de médiation urbaine et de leur chronologie particulière.

L’incubation qui permet de respirer les lieux, d’en percevoir la mémoire frémissante et d’en rêver la transposition poétique.
La résidence artistique qui convoque les savoir-faire et forge le levier qui bougera la montagne !
Les représentations qui invitent le public à partager une vision éphémère, c’est le temps des licences et du spectaculaire.
Puis vient le temps de la trace, de l’empreinte, celui où le récit se fantasme, où l’acte artistique s’enchriste dans la pierre pour en faire intimement partie.

Nous en sommes donc là, et cette ultime page collecte des fragments de témoignages et de souvenirs, des images et des voix, qui ont peuplé, ces dernières semaines, les étages de madame M.

Notre site a tenté au fil des semaines de rendre lisible le processus qui conduit des intuitions aux actes de création artistique.

Maintenant, d’autres fées se penchent sur le cas de madame M. pour lui forger un nouveau destin.

Gageons que notre drôle de palette fantasmagorique flottera au-dessus des planches à dessin…

Bye bye
Madamem
La minoterie
Facebook Mentions légales